Suggestion de recherche 
Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé sur les nouveaux produits

Bandelettes tétravalentes (Rota, Corona, E. coli F5, Cryptosporidium ) BIO K 156 (5 tests combinés)

en stock
Merci de vous identifier
La diarrhée est une des causes majeures de mortalité chez les jeunes veaux de moins d’un mois.
La gastroentérite néonatale est souvent polyfactorielle chez le bovin.
Elle peut être la conséquence d’une infection par virus (corona et rotavirus), bactéries (Salmonella, Colibacille entérotoxinogène) ou protozoaires (Cryptosporidium parvum).

Le corona et le rotavirus sont souvent associés à des épisodes de diarrhées neonatales.
Cryptosporidium parvum est fréquemment isolé des matières fécales des jeunes veaux dans lesquelles il peut être présent en quantités importantes (oocystes). Ces oocystes sont très résistantes dans le milieu extérieur.
Le colibacille entérotoxinogénique porteur du facteur d’attachement F5 (anciennement K99) est la plupart du temps retrouvé sur des veaux de moins de 3 jours souffrant de diarrhée et cela tout particulièrement chez les animaux ayant reçu de trop faibles quantités de colostrum.

Le diagnostic des causes de diarrhée passe obligatoirement par des tests de laboratoire car il n’est pas possible d’identifier l’agent causal sur base des signes cliniques.
Il est possible d’identifier les agents pathogènes responsables des diarrhées chez le veau par différentes techniques (culture, colorations, microscopie électronique, flotaison etc...).
Ces techniques classiques sont de plus en plus remplacées par l’ELISA du fait de sa simplicité et du nombre limité d’équipements de laboratoire nécessaires à sa mise en oeuvre.

Lorsque le nombre d’échantillons à analyser est faible, l’ELISA représente souvent un investissement trop onéreux.
L’immunochromatographie verticale (bandelettes) s’impose progressivement comme une alternative fiable à l’ELISA dans le diagnostic des gastroentérites du fait de sa simplicité, de sa rapidité, de sa sensibilité et de sa spécificité.
Les bandelettes sont particulièrement faciles à utiliser.
==Finalité de la trousse == La trousse est conçue pour détecter le rotavirus, le coronavirus, le facteur d’attachement F5 du colibacille et Cryptosporidium parvum dans les matières fécales de veaux.

==Fiabilité des résultats== L’utilisation d’anticorps monoclonaux comme conjugués et pour capturer les agents pathogènes sur la membrane permet d’obtenir une excellente sensibilité et spécificité ce qui garantit la fiabilité des résultats.

==Facilité d’utilisation== *Manipulation minimale *Incubation à température ambiante *Résultats disponibles en maximum 10 minutes.
Nous vous recommandons aussi :
Bandelette de détection du BRSV BIO K 253 (1 X 10 bandelettes)
Bandelette de détection du BRSV  BIO K 253 (1 X 10 bandelettes) Merci de vous identifier
lire la suite...
Bandelette de détection de la toxine Epsilon de Clostridium perfringens BIO K 176 (1 X 10 bandelettes)
Bandelette de détection de la toxine Epsilon de Clostridium perfringens BIO K 176 (1 X 10 bandelettes) Merci de vous identifier
lire la suite...
Bandelette de détection du Rotavirus BIO K 152 (1 X 10 bandelettes)
Bandelette de détection du Rotavirus  BIO K 152 (1 X 10 bandelettes) Merci de vous identifier
lire la suite...

Retour en haut de page

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté:
Rainbow Agneau et Chevreau: BIO K 316 (5 pathogènes - 5 tests combinés)
Rainbow Agneau et Chevreau: BIO K 316 (5 pathogènes - 5 tests combinés) Merci de vous identifier
lire la suite...
Bandelette de détection du Rotavirus BIO K 152 (1 X 10 bandelettes)
Bandelette de détection du Rotavirus  BIO K 152 (1 X 10 bandelettes) Merci de vous identifier
lire la suite...
Rainbow Calf Scours - BIO K 306 (5 pathogènes - 5 tests combinés)
Rainbow Calf Scours - BIO K 306 (5 pathogènes - 5 tests combinés) Merci de vous identifier
lire la suite...

Retour en haut de page

Cet article a été ajouté le mercredi 23 décembre, 2009.